Que faire en cas de fuite de robinet ?

Un robinet peut être sujet à des fuites au fil des usages. Cela se produit notamment lorsque les joints des clapets qui assurent l’étanchéité du mécanisme sont usés ou endommagés. En plus de faire grimper votre facture d’eau, la fuite d’un robinet peut devenir un vrai cauchemar. Alors comment réparer le robinet ? Faut-il systématiquement faire appel à un plombier pour régler le problème ? Cet article vous montrera ce qu’il faut faire si votre robinet fuit.

Le recours au service d’un plombier, est-ce indispensable ?

Tout d’abord, il est intéressant de préciser que réparer soi-même le robinet est tout à fait possible. Il vous suffit d’avoir les bons outils et de suivre un tutoriel ou un guide en ligne pour réparer la fuite. Toutefois, en cas de gros dégâts, il vaut mieux solliciter l’aide d’un spécialiste en plomberie. Pour lui, réparer un robinet n’est qu’une formalité !

Les précautions à faire avant de réparer votre robinet

Avant de réparer votre robinet, pensez à fermer l’alimentation d’eau. Une fois cela fait, ouvrez ensuite votre robinet et laissez couler l’eau restante dans les tuyaux. La troisième étape consiste à retirer le joint de clapet. N’oubliez pas de boucher votre évier avec du chiffon ou un bouchon d’évier pour éviter qu’un vis ou un joint ne tombe dans le tuyau. Enfin, examinez minutieusement votre robinet pour déterminer son modèle et ses caractéristiques. Pour votre information, il existe 4 types de robinets :

  • Le robinet à compression est muni de 2 poignées, une pour l’eau chaude et une autre pour l’eau froide.
  • Le robinet à bille est doté d’un roulement à billes.
  • Le robinet à cartouche est le modèle le plus courant de robinets mitigeur.
  • Le robinet à disque en céramique, comme son nom l’indique, est équipé d’un cylindre en céramique.

Réparer votre robinet tout seul, oui c’est possible !

Une fois que vous avez identifié le modèle de votre robinet, vous pouvez procéder aux réparations. Voici les outils dont vous aurez besoin à cet effet : un tournevis, une pince à long bec, un cutter, une lime, un torchon, une clé anglaise, une clé à molette et de la graisse silicone.

Réparation d’un robinet à compression

Pour réparer un robinet à compression, commencez par démonter les poignées. Utilisez la clé à molette pour retirer l’écrou. Vous allez ensuite apercevoir le joint de siège usé ou en mauvais état : la principale cause de la fuite. Retirez-le et achetez un nouveau joint identique. Note importante : enduisez le nouveau joint que vous avez acheté avec de la graisse silicone avant de l’installer. En dernier lieu, réassemblez les poignets et enclenchez votre robinet pour tester qu’il fonctionne bien.

Réparation d’un robinet à bille

Commencez par retirer le bras. Enlevez ensuite le capuchon et le collier. Servez-vous de la pince à long bec pour enlever les joints de l’anse et les ressorts. Le joint torique sera alors accessible et vous pourrez l’enlever puis le remplacer par un neuf. Avant d’installer le nouveau joint, vous devez également le badigeonner de graisse silicone.

Réparation d’un robinet à cartouche

Pour réparer un robinet à cartouche, enlevez d’abord la poignée. Si besoin, vous pouvez retirer le clip qui assure son maintien. Tirer sur la cartouche et repérez l’emplacement des joints toriques. Lorsque vous les avez aperçus, découpez-les à l’aide d’un cutter. Installez ensuite le nouveau joint après les avoir enduits de graisse silicone.

Réparation d’un robinet à disque en céramique

Dévissez la poignée puis enlevez le capuchon. Sortez ensuite le cylindre pour faire apparaître les joints en néoprène. Retirez-les et trempez les disques dans du vinaigre blanc pendant quelques heures pour enlever le calcaire. Si les joints sont en mauvais état, remplacez-les par des nouveaux. En dernier lieu, visser la poignée. Et voilà ! Votre robinet est réparé.

Bien sûr, si vous n’êtes pas sûr de vous ou si vous n’avez pas le courage de réparer vous-même votre robinet, vous pouvez toujours faire appel à une entreprise spécialisée comme la compagnie Plomberie Roger Déziel, située à Châteauguay.

Jacques Himel Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *