Comment bien gérer l’électricité à bord de son bateau ?

Que ce soit pour les voiliers ou les bateaux, l’électricité est une source d’énergie indispensable. En effet, soit elle leur permet de fonctionner, soit elle alimente les équipements qui se trouvent sur le navire. Garantir l’approvisionnement électrique au milieu de l’eau n’est pas une mince affaire. Voilà pourquoi, avant d’entamer un voyage, vous devez tout mettre en œuvre pour gérer votre consommation électrique.

Faites un bilan électrique

Un bilan électrique vous aidera à évaluer avec précision votre consommation énergétique quotidienne. Pour cela, commencez par relever la valeur de la puissance électrique inscrite sur tous vos appareils. Sur un navire, ils se divisent en deux groupes : les appareils domestiques (frigidaires, ampoules, chauffage, lave-vaisselle, etc) et les appareils maritimes (radio de communication, transmetteur, tableau de bord…). Ensuite, il vous restera à faire la somme de toutes ces données. Une fois votre consommation établie, il sera plus facile de choisir l’appareil à utiliser pour fournir de l’électricité.

Les différents appareils capables de produire de l’électricité

Un alternateur

C’est un appareil qui produit de l’électricité automatiquement une fois que le moteur se met en marche. La puissance produite dépend du modèle ; en principe, elle varie entre 40 et 200 A. Un alternateur est une pièce très fiable et durable. Il ne tombe que très rarement en panne. De plus, selon la taille de votre bateau, vous pouvez en installer deux ou trois.

Une batterie

Vous devez utiliser deux types de batterie sur un navire :

. la batterie de démarrage

Comme son nom l’indique, elle sert surtout à démarrer le moteur du navire. Elle marche soit avec de l’essence, soit avec du diesel et produit un courant de faible intensité ( entre 45 et 150 A). Elle se vide automatiquement une fois que le moteur est mis en marche.

. la batterie de décharge lente

Ce type de batterie se décharge lentement. Il est surtout utilisé pour alimenter tous les équipements du bateau. Vous trouverez plusieurs modèles sur le marché : la batterie acide liquide, la batterie plomb AGM, la batterie en carbone, etc. Le plus judicieux est d’opter pour un modèle disposant d’une capacité supérieure à votre consommation.

Il existe également un modèle qui regroupe ces deux fonctions en même temps : la batterie dual AGM. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un professionnel pour vous aider à choisir le modèle idéal le plus adapté à vos besoins.

Les panneaux solaires

Optez pour l’utilisation des panneaux solaires est sûrement la solution la plus judicieuse pour avoir de l’électricité en permanence sur votre navire. Ce sont des appareils faciles à installer et très écologiques. Bien que leurs prix à l’achat soient assez conséquents, ce tarif sera amorti au cours de l’utilisation. En effet, comme vous n’aurez pas besoin de l’alimenter avec des énergies fossiles, vous ne risquez plus de faire d’autres dépenses.

le groupe électrogène

Il s’agit d’un appareil qui produit un courant continu de façon permanente. Il fonctionne grâce à l’ajout de carburant comme l’essence ou le diesel. Vous trouverez sur le marché des modèles fixes ou portables. Lorsqu’ils sont mis en marche, les groupes électrogènes produisent des bruits qui peuvent être très gênant pour les oreilles. Voilà pourquoi, l’idéal est de prévoir une pièce spéciale pour les placer.

Le respect des normes lors de la mise en place des installations électriques

Sur un bateau, une installation électrique mal posée peut engendrer des pertes d’énergie. Pour éviter cela, vous devez vous assurer que chaque composante électrique est à sa place. L’idéal est de contacter un professionnel pour qu’il réalise le diagnostic avant votre départ. Vous pouvez par exemple demander l’aide de l’entreprise Nautelec. Elle intervient pour la pose de système électrique sur tous les types de navire en Normandie et ses alentours. En cas de défaillance sur votre système, elle peut également se charger de la rénovation.

Jacques Himel Auteur