Comment installer et entretenir la plomberie sanitaire ?

La plomberie sanitaire regroupe les éléments servant à acheminer l’eau potable et à évacuer les eaux usées. La conception d’un plan de plomberie se fait en amont de la construction. Dans le cadre d’une rénovation, le diagnostic représente une étape préalable à toute opération. La plomberie sanitaire doit respecter certaines normes. Ces normes contribuent à maintenir le bon fonctionnement de l’installation et préserver l’hygiène des utilisateurs.

Avoir un plan de plomberie

En plomberie, avoir une bonne base de travail est essentielle. Le plan de plomberie en fait partie. C’est un outil précieux qui indique la place des nombreux éléments constituant le réseau d’eau de la maison. En effet, un mauvais raccord ou un tuyau mal placé peut entraîner des complications pour les résidents.

C’est à partir de ce plan que l’on peut déterminer le matériel nécessaire pour équiper une maison. Avec l’aide du plan, vous pouvez aussi effectuer les travaux de rénovation en cas de nécessité.

Choisir les bons équipements et matériaux

L’innovation a permis de remplacer le plomb dangereux pour la santé par du cuivre, du laiton, du PVC… Il existe actuellement plusieurs matériaux pour fabriquer les différents tuyaux et raccords. Chaque matériau possède ses spécificités et son usage.

Les tuyaux et les raccords en cuivre s’utilisent pour l’alimentation en eau. Ce matériau a une forte résistance à la corrosion en plus de sa solidité. Le PVC convient parfaitement pour l’évacuation des eaux usées. Le PER peut servir à plusieurs usages. Le PPR est idéal pour l’acheminement d’eau chaude.

Connaître les normes

Les normes garantissent la pérennité de la plomberie ainsi qu’un usage sain et sécurisé. Il vaut mieux faire appel à un plombier pour vérifier la mise aux normes des installations sanitaires. À l’instar de l’entreprise Ventoux services, des professionnels maîtrisant la plomberie sanitaire vous aideront à entretenir vos réseaux de plomberie.

Ils pourront vérifier si la pression à vos robinets excèdent 4 bars. Si oui, la mise en place d’un réducteur de pression est nécessaire. Ils s’assureront aussi que l’eau chaude sanitaire circulant dans les canalisations a une température minimale de 50°C.

Réaliser une installation méthodique

La mise en place des équipements dans les pièces doit être faite de manière méthodique. Dans la cuisine, par exemple, placer l’évier et le lave-vaisselle à proximité l’un de l’autre. Dans la salle de bain, il faut que l’eau circule sans faire apparaître les tuyaux nuisant à l’esthétique. Ne pas oublier de mettre une vanne d’arrêt, cet élément est pratique dans le cas où une réparation s’avère nécessaire. Vous n’aurez pas à couper l’arrivée d’eau principale de la maison.

Prévoir les problèmes

Une inspection régulière permet d’éviter les mauvaises surprises. Il vaut mieux contrôler entièrement la plomberie tous les deux à trois ans. Cette inspection permet de déterminer si une rénovation est nécessaire. En effet, parfois la réparation ne suffit plus ou bien peut coûter plus chère qu’un renouvellement de la plomberie. Les traces d’humidité sur le sol ou sur les murs, l’apparition de la rouille indiquent qu’ une partie de la tuyauterie a besoin d’être changé.

Une plomberie sanitaire bien installée signifie confort pour les utilisateurs. Une installation aux normes c’est aussi des économies faites sur la facture d’eau. Certes, certaines réparations peuvent être accomplis par des bricoleurs avertis. Mais il vaut mieux laisser les professionnels s’occuper de l’installation et de l’entretien de la plomberie de votre maison. Cependant, quelques connaissances de base vous aideront à choisir le bon plombier. Vous pourrez ainsi maîtriser les coûts et bénéficier d’un service de qualité.

Jacques Himel Auteur