Débouchage de canalisation : l’importance de l’inspection par caméra

En matière d’assainissement, les eaux usées peuvent être des inconvénients majeurs. La présence de fibres, de déchets et de substances organiques dans les eaux usées peut boucher totalement ou partiellement le réseau d’évacuation. Le débouchage des canalisations s’avère donc indispensable dans ces cas. Un entretien périodique est à envisager pour éviter la répétition des problèmes d’obstruction. Si d’habitude, vous avez recours à la soude caustique pour déboucher l’évier, cela n’est pas très conseillé pour l’entretien de l’ensemble du réseau d’assainissement.

Avant de déboucher la canalisation, l’inspection du réseau est nécessaire. L’étude approfondie de l’ensemble de la canalisation est primordiale afin de pouvoir établir un diagnostic précis de l’état général du système. Grâce à l’utilisation d’une caméra spécifique, appelée endoscope, l’inspection permet de trouver le point exact de l’obstruction et de faciliter le travail de débouchage.

Une méthode efficace et pratique

L’inspection par caméra est une méthode fiable, rapide et incontournable pour avoir un aperçu réel de l’intérieur des tuyaux. Cela consiste à faire usage d’une caméra qu’on passe dans la conduite d’évacuation. Grâce à un écran relié à l’endoscope, le professionnel pourra détecter facilement les anomalies. C’est à partir des images affichées sur l’écran qu’il prend une décision concernant la technique à adopter pour nettoyer la tuyauterie, réparer ou remplacer les éléments défectueux, etc. Dans le cas d’une canalisation enterrée, l’inspection vidéo est la meilleure solution pour réaliser la vérification du réseau au complet. Par ailleurs, pour vérifier l’étanchéité des conduits, un test y afférent devra être accompli au niveau des branchements, des regards, etc.

Le respect des installations

Pour éviter l’obstruction fréquente de votre canalisation, vous devez adopter quelques bonnes habitudes : ne pas jeter les déchets organiques et alimentaires ou de la graisse dans l’évier, ne pas utiliser des substances toxiques lors du nettoyage des sanitaires, etc. Pour bénéficier d’une canalisation en bon état durant de longues années, ne négligez pas les travaux de nettoyage, de curage et d’entretien du réseau d’assainissement. Là, il est question de bien utiliser les sanitaires et tout le système d’évacuation, et de savoir s’y prendre face à chaque situation de bouchage, de montée de mauvaise odeur ou d’obstruction de la canalisation. En effet, la réparation coûterait une somme assez conséquente en cas de détérioration grave. La main experte d’un professionnel est aussi importante que le service lui-même, car si le service assure le bon fonctionnement des installations, la main-d’œuvre assure la pérennité des dispositifs. Si cela est vrai pour le débouchage des canalisations, c’est aussi le cas pour les entretiens périodiques.

Faites appel à des professionnels pour une inspection fiable

La meilleure alternative pour régler vos soucis de canalisation est de confier les travaux de débouchage à un plombier professionnel. Le débouchage, le nettoyage, le pompage et le curage d’un réseau d’assainissement sont des travaux complexes. Ils sont réalisés en plusieurs étapes et seul le plombier peut solutionner les problèmes avec efficacité et rapidité. En effet, le plombier a le savoir-faire et dispose de tous les outils nécessaires à la réalisation des travaux. Par contre, si vous avez les compétences requises pour effectuer le dégorgement de canalisation, et que vous avec en main le matériel spécifique comme la caméra endoscopique, vous pouvez vous en charger vous-même. En outre, en tant que client, vous avez le droit de demander un devis auprès du prestataire avant de passer à la réalisation concrète des ouvrages. Cela vous permettra d’avoir une idée sur le coût des travaux. L’entreprise BT QUALIT à Noisy-le-Grand (93) délivre un devis détaillé en fonction de l’envergure de votre projet. Ce professionnel est disponible 24h/24 et 7j/7 pour des interventions de dépannage express dans toute la région d’Île-de-France.

Jacques Himel Auteur