Le disjoncteur électrique : fonctionnement, rôles et types

Qui n’a pas entendu parler du disjoncteur ? Se trouvant dans pratiquement toutes les maisons, sa fonction est de couper le courant électrique en cas de court-circuit, de surcharge et de tout autre incident affectant le réseau électrique. Lorsqu’un disjoncteur saute, il est important de rechercher l’origine du problème avant de le réarmer. Comment fonctionne-t-il et quels sont les types de disjoncteurs existants ? Vous trouverez les réponses dans les paragraphes suivants.

Fonctionnement du disjoncteur

Le mode de fonctionnement d’un disjoncteur est similaire à celui d’un interrupteur. La différence est qu’un interrupteur est actionné manuellement tandis qu’un disjoncteur se déclenche automatiquement. Placé dans le tableau électrique, il est connecté à tous les appareils et les circuits électriques de votre bâtiment. En temps normal, le courant passe par le disjoncteur sans aucune interruption. Si un problème survient et cause une surintensité de courant, une bobine détecte l’anomalie et envoie un champ magnétique qui ouvre les contacts du disjoncteur, le faisant ainsi sauter.

Les 3 types de disjoncteurs

Une installation électrique respectueuse des normes comporte généralement 3 types de disjoncteurs. Chaque dispositif revêt un rôle différent.

– Le disjoncteur de branchement

Relié au compteur électrique, le disjoncteur de branchement assure une protection permanente contre les surcharges électriques et les défauts d’isolement. Il permet de couper l’arrivée du courant dans toutes les pièces.

– Le disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel offre une protection efficace contre les courts-circuits. Son rôle est surtout de prévenir les risques d’électrocution. Deux classes de disjoncteur différentiel ont été construites par les spécialistes, le disjoncteur de type A et le disjoncteur de type AC. Les disjoncteurs de type A sont utilisés pour la sécurisation des appareils électroménagers comme les lave-linges et les réfrigérateurs. Les disjoncteurs de type AC, en revanche, sont dédiés à la protection des prises électriques murales, des paratonnerres et des systèmes d’éclairage.

– Le disjoncteur divisionnaire

Le disjoncteur divisionnaire est affecté à chaque appareil électrique : lave-vaisselles, chaudières, chauffes-eau, éclairages, etc. Il vous permet donc d’identifier précisément quel circuit est sujet à une anomalie ou à un quelconque dysfonctionnement. Après avoir résolu le problème, vous pouvez réenclencher le disjoncteur en toute sécurité en réarmant le bouton associé au circuit.

Les disjoncteurs modernes

Avec l’avancée de la technologie, de nombreux disjoncteurs ont vu le jour : les disjoncteurs thermiques, les disjoncteurs magnétiques et les disjoncteurs magnéto-thermiques. Tous ces dispositifs ont été construits dans un seul but : offrir le maximum de protection aux occupants d’une maison ou d’un bâtiment en réduisant les risques d’incendie liés à un problème électrique.

Jacques Himel Auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *