Le forage des puits artésiens, une opération complexe non dénuée d’avantages

Sachez qu’une solution économique et rentable s’offre à vous pour alléger les dépenses liées à votre consommation en eau : le forage d’un puits artésien. Vous en avez déjà entendu parler mais vous ne savez pas exactement ce que c’est ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir concernant les puits artésiens en lisant cet article.

Qu’est-ce qu’un puits artésien ?

Un puits artésien est un ouvrage servant à capter les eaux souterraines enfermées sous la nappe phréatique. Celles-ci sont généralement localisées à environ 50 pieds de profondeur. Elles sont sous-pression car elles sont renfermées entre deux couches de roche ou de sol imperméable.

Pourquoi faire installer un puits artésien ?

Faire installer un puits artésien vous permettra d’avoir de l’eau saine et exempte d’impuretés pendant toute l’année. Bien que l’eau soit déjà filtrée par les différentes couches du sous-sol, il est toujours nécessaire de la filtrer une fois chaque année. Cela permettra d’éliminer les bactéries et les minéraux qui ont terni sa qualité. Retenez également qu’un puits artésien ne requiert pas d’affouillement et n’engendre presque pas de déblais. Aussi, il ne demande quasiment pas d’entretien et peut approvisionner votre maison en eau durant des années. Outre ces qualités, faire installer un puits artésien augmentera considérablement la valeur marchande de votre propriété, ce qui vous sera très avantageux notamment si vous projetez de revendre votre propriété.

Les conditions à respecter pour la mise en place d’un puits artésien

Comme vous vous en doutez, un puits artésien ne peut pas être placé n’importe où. Selon la réglementation en vigueur, cet ouvrage ne doit pas être placé à moins de 30 mètres d’un cimetière, d’un pâturage, d’un réseau d’eau usée non étanche ou d’une étable.

Les étapes de la mise en place d’un puits artésien

En général, le forage d’un puits artésien se déroule en 8 étapes :

  • La rencontre avec l’entreprise de forage
  • L’étude du terrain et l’évaluation de la faisabilité du projet
  • L’élaboration d’un devis relatant le coût des opérations
  • La demande de permis auprès de la municipalité
  • Le début du forage
  • La désinfection du puits
  • La mise en place d’un système de pompage
  • L’analyse de l’eau

Le forage est sans doute, l’opération la plus importante dans la mise en place d’un puits artésien. Avant le début de l’opération, un expert déterminera la technique de forage adaptée aux caractéristiques du sol.

Les éléments constitutifs d’un puits artésien

Un puits artésien est constitué de plusieurs éléments :

– Le sabot : un élément qui a pour rôle d’assurer la stabilité de la structure ;

– La pompe à puits artésien : un dispositif qui sert à faire monter l’eau à la surface ;

– Le tubage protecteur : un composant servant à protéger la structure en cas d’éboulement ;

Le tubage en acier : une sorte de tuyau dans lequel circule l’eau qui est remontée à la surface ;

– La bentonite : un élément dont la principale utilité est de sceller le puits.

Un puits artésien, combien ça coûte ?

Un puits artésien est 2 à 3 fois plus cher qu’un puits de surface. Pour installer un puits artésien, comptez entre 2000 et 3600 euros. Notez que l’investissement alloué pour ce type d’ouvrage sera plus conséquent pour un forage sur du sol meuble. Autre point à prendre en compte : le forage d’un puits artésien dépend de la nature du sol, de l’accès au site, de votre besoin en eau, de la profondeur de la nappe phréatique et de la qualité des équipements qui seront utilisés.

Pour mettre en place un puits artésien, appelez une entreprise spécialisée comme LES POMPES CARON, située à Granby. Vous bénéficierez ainsi des conseils d’experts ainsi qu’un accompagnement permanent dans la réalisation de votre projet.

Jacques Himel Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *