Comment devenir plombier professionnel ?

Le métier de plombier est un travail du domaine du bâtiment très captivant. Devenir plombier n’est pas de tout repos. Si vous choisissez cette voie, vous ne risquez pas de vous ennuyer. Cela ne se borne pas à effectuer des interventions en cas de problèmes des eaux, mais à beaucoup plus de chose que vous ne le pensez.

En effet, vous aurez la possibilité d’exercer aussi bien dans le domaine des services publics avec l’installation et la maintenance des conduits d’eau de la cité, que dans le domaine du privé. Ce métier est en pleine expansion. En plus du dépannage des fuites d’eau, le domaine de la plomberie se module et concerne désormais les divisions tel l’aménagement de sanitaire en maison neuve comme en réhabilitation, la mise en place de piscine et sauna ou encore la pose de conduit de chauffage. Si cette voie vous titille, alors voici ce que vous avez l’obligation de connaître pour pouvoir pratiquer le travail de plombier, et devenir un vrai expert de la plomberie.

Conditions pour devenir plombier

Afin de vous transformer en plombier et de pratiquer ce travail artisanal en indépendant ou en tant qu’ouvrier, vous avez l’obligation de détenir une attestation de formation authentique en plomberie. Pour ce faire, plusieurs voies vous sont offertes, et vous mènent vers de nombreux certificats. L’idéal est bien sûr d’être attesté dans plusieurs domaines pour pouvoir offrir autant de services que possibles à vos futurs clients.

Par ailleurs, vous avez aussi le devoir de détenir des capacités qui se verront nécessaires dans l’application de votre futur emploi. Il vous suffit de suivre le guide, pour maîtriser tous les points essentiels du métier de plombier.

Parcours nécessaire

Pour s’établir en tant que plombier, le diplôme qui est le plus indispensable est le CAP d’installateur sanitaire ou le CAP d’installateur thermique. On obtient ce dernier en lycée professionnel, à la suite d’une formation de 2 ans en initiation, c’est-à-dire en balancement entre école et patron, ou en lycée professionnel. Généralement, ces formations se suivent après la 3è.

Si vous êtes talentueux pour les études, et que vous désirez approfondir vos capacités, vous avez la possibilité d’acquérir un Brevet Professionnel (BP) aménagement sanitaire et génie atmosphérique ou encore un BTS Fluides énergie environnements catégorie génie hygiénique et thermique. De cette façon, vous serez plus compétent et aurez la faculté d’effectuer des concours plus compliqués ou besogner en zone industrielle.

Autres possibilités de formation

De plus, vous pouvez aussi choisir des apprentissages supplémentaires qui vous donneront accès aux portes des services contigus tels le MC zinguerie. Ce dernier se trame en 1 an après le CAP au sein du CFA (Centre de Formation des Apprentis).

Notez aussi, que vous avez la possibilité d’exercer le métier de plombier sans posséder aucun diplôme. C’est le cas quand il est question de réorientation professionnelle par exemple. Néanmoins, les formations sont exigées pour avoir le permis de besogner en tant qu’aménageur en thermique et sanitaire. Vous avez aussi le droit de passer les diplômes en formation hâtée, en d’autres termes pour une durée d’1 an au lieu de 2 ans.

Actuellement, il est aussi de plus en plus essentiel pour un plombier d’être détenteur de signes de qualité « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement). Effectivement, les privés doivent ont l’obligation de recourir à des sociétés de plomberie RGE pour jouir d’une assistance financière du gouvernement dans le cas du changement d’une ancienne chaudière par une chaudière à condensation, d’un chauffage solaire, bois ou électrique….

Les aptitudes exigées pour devenir plombier

Vous avez l’obligation de maîtriser quelques aptitudes afin d’avoir la possibilité de pratiquer la plomberie. La soudure, la mise en place et le modelage des outils sont demandés, tout comme une appréhension totale des conduits de partage d’eau et de gaz. Pour ceux-ci, vous êtes obligés de savoir et de respecter les normes de sécurité d’aménagement des systèmes de gaz. En réalité, un plombier est conduit à pratiquer de la soudure fréquemment au moment de la mise en place de la tuyauterie par exemple.

Retenez ceci, plus vous posséderez de cordes à votre arc, tel le contrôle de la zinguerie, des fluides thermiques et des aménagements sanitaires, plus vous aurez la possibilité d’offrir une gamme de prestations appréciable en partant de l’élaboration de salle de bain, à la mise en place du conduit de gaz en passant par l’installation de gouttières en zinc.

Effectivement, un expert plombier est conduit à travailler sur plusieurs chantiers. Il peut créer un aménagement de plomberie, réhabiliter une salle d’eau, réparer les fuites d’eau, changer les toilettes, mettre en place une chaudière ou encore faire une soudure et un branchement des tuyaux, des canalisations de gaz… Par conséquents, les ouvrages de plomberie ont la faculté d’être très bariolés d’un habitué à un autre. A cela, un plombier digne de ce titre se doit de détenir plusieurs aptitudes à la fois.

Les valeurs d’un plombier

Afin de satisfaire un nombre maximum de clients potentiels, un plombier se doit de posséder quelques valeurs indispensables, que voici.

Pour pratiquer le métier de plombier91, dans des conditions idéales sachez avant toute chose que c’est un métier où une condition physique irréprochable est nécessaire. Effectivement, en cours de route, vous pourrez être conduit à employer du matériel lourd tel le cumulus. En outre, vous serez fréquemment dans des conditions incommodantes pour avoir accès au conduit d’eau ou de gaz que l’on retrouve habituellement au ras du sol et non pas à altitude d’homme. Alors, si vous avez des ennuis de dos, cette fonction n’est pas faite pour vous.

Vous êtes également obligé d’avoir une faculté d’adaptation face aux différentes sollicitations de vos clients potentiels. Les chantiers se poursuivent, mais ne sont pas identiques. Parfois même, il se peut qu’ils soient entrecoupés par un ou plusieurs réparations. Il est donc impératif d’avoir un emploi du temps accommodant et modulable, mais également très bien agencé pour avoir la possibilité de pratiquer sur de nombreux chantiers dans le courant de la même semaine.

Plan commercial et contractuel

A propos de cette partie, la communication avec le client est primordiale. En vérité, il n’est pas question d’arriver et de juste placer des tuyaux ou de restaurer une chasse d’eau. Il est impératif de savoir comment échanger avec lui et être à son écoute. Si des problèmes surviennent au cours de votre travail, vous aurez l’obligation de les résoudre au maximum, à l’amiable avec votre client, afin de préserver vos relations futures.

Pour terminer, un goût de l’esthétique vous donnera la possibilité d’offrir des installations au design innovant et agréable à regarder, qui saura éblouir vos clients et contenter votre employeur. Un bon taux de logique est également nécessaire. Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité d’immortaliser vos créations de plomberie en prenant des photos, que vous pourrez montrer à vos futurs clients en guise de preuve de vos capacités.

Jacques Himel Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *