Comment bien choisir sa pompe à eau ?

Bien que les pompes à eau soient de très anciennes inventions, ces équipements sont de plus en plus utilisés actuellement, que ce soit pour approvisionner une habitation en eau potable, pour vider une piscine, pour arroser un jardin, ou pour évacuer l’eau après une inondation. Il existe de nombreux types de pompes à eau. Il convient donc de bien choisir le modèle adapté à chaque usage. Dans cet article, on vous informe sur les différents types de pompes à eau et on vous donne quelques conseils pour bien choisir le modèle qui vous convient.

Le fonctionnement d’une pompe à eau

Avant de choisir, vous devez avoir quelques notions de base sur le fonctionnement des pompes à eau. Peu importe son type, la machine sert à déplacer une quantité d’eau bien déterminée d’un lieu à un autre. La source de l’eau peut être un puits, une cave, un conteneur ou même une rivière et la destination peut être le jardin ou la réserve d’eau qui approvisionne votre maison. L’aspiration et le refoulement de l’eau par la pompe s’effectuent par le biais d’un moteur équipé d’un rotor et de plusieurs turbines. La puissance, la pression et le débit de la pompe sont les caractéristiques qui différencient chaque modèle.

Les différents types de pompes à eau

La pompe immergée

Comme son nom l’indique, la pompe immergée ou pompe submersible fonctionne tout en étant plongée dans l’eau qu’elle pompe. En revanche, les câblages doivent être placés hors de l’eau pour des raisons de sécurité et de performance. Ce type de pompe est utilisé quand la profondeur de la source fait plus de 7 mètres, comme pour le cas des puits. La facilité d’utilisation et d’entretien de ce modèle est à l’origine de son succès.

La pompe de surface

Contrairement à la pompe immergée, celle de surface est installée en dehors, au-dessus ou près du point d’eau. L’aspiration se fait avec l’aide d’un tuyau allant de la source jusqu’au point de destination. Ce modèle a été conçu pour les sources d’eau dont la profondeur est inférieure à 7 mètres. L’inconvénient est que la pompe reste vulnérable aux conditions extérieures et nécessite donc beaucoup d’entretien.

La pompe de relevage

Également appelé pompe vide-cave, ce type de pompe sert principalement à évacuer les grandes quantités d’eau (eaux claires, chargées, usées, pluviales, etc.). Sa forte capacité d’aspiration convient parfaitement à l’évacuation des eaux après une inondation de la cave ou du sous-sol. La pompe de relevage est un élément indispensable pour un bon système d’assainissement.

La pompe surpresseur

Le surpresseur est un type de pompe à eau spécialement utilisé pour hausser et réguler la pression de l’eau d’un système de pompage déjà présent. On l’utilise pour remédier aux problèmes liés aux débits d’eau et de sous-pressions.

Comment bien choisir sa pompe à eau ?

Pour bien choisir le modèle de pompe à eau qui vous convient, vous devez étudier plusieurs critères. Cela comprend notamment le point d’aspiration de l’eau que vous souhaitez pomper (puits, rivière, lac, mer…), la nature du liquide à acheminer (eau claire, eaux usées, eaux chargées, eau de mer, produit chimique, hydrocarbure, liquide abrasif…), le débit de transport souhaité et la hauteur manométrique. Pour vous aider dans votre choix et aussi pour l’installation de votre pompe à eau, n’hésitez pas à solliciter l’expertise des spécialistes dans ce domaine comme l’entreprise Pompes Monette à L’Ange-Gardien. Il vous suffit de leur faire part de vos besoins et des critères précédemment cités, ils sauront proposer et mettre en place le modèle de pompe à eau adapté à tous vos besoins. Vous pouvez également leur confier tous les travaux d’entretien et de réparation en cas d’éventuels dysfonctionnements.

Jacques Himel Auteur